Les animaux voient-ils les choses comme nous les voyons ?

Les yeux de la plupart des animaux fonctionnent selon le même principe que les nôtres, à quelques différences près. Pour mieux comprendre ce qui va suivre, tu peux te référer à la section « Mon courrier » de mon site, dans laquelle je réponds à la question de Tony sur le fonctionnement de nos yeux.

On dit souvent que la nature est bien faite et la façon dont les animaux voient le monde qui les entoure en est un bon exemple. En effet, leur vision est adaptée à leur façon de vivre. Elle possède des caractéristiques très différentes selon qu’un animal vit dans l’eau, sur terre ou dans les airs, qu’il chasse la nuit ou le jour, ou même, selon la vitesse de déplacement de ses proies ou de ses prédateurs.

Les humains et les primates ont des yeux qui s’adaptent à presque toutes les situations. Ils perçoivent très bien les couleurs et détectent facilement les mouvements. Ils voient également de près comme de loin et de jour comme de nuit. Cependant, chez un grand nombre d’animaux, la vision est plus développée selon certains aspects particuliers. Les animaux qui vivent surtout la nuit, comme les souris, les rats, les chats, les chiens, les hiboux et les chouettes, voient très bien dans l’obscurité. De même, de nombreux animaux détectent facilement les couleurs et certains perçoivent même des couleurs impossibles à détecter pour l’homme. C’est notamment le cas de l’abeille, de la tortue, du pigeon ou encore du poisson rouge, qui voient les ultraviolets, et des reptiles, qui perçoivent les infrarouges. Certains animaux ne voient pas bien les détails, comme les mammifères herbivores (chevaux, bovins), alors que d’autres, comme les prédateurs, les primates et les oiseaux, voient les choses de façon très nette. Un aigle peut, par exemple, détecter une proie qui mesure moins de 20 cm alors qu’il vole à 1500 m d’altitude ! Quant aux animaux qui ne perçoivent pas très bien les formes ou les couleurs, ils développent d’autres capacités. Par exemple, les insectes, les grenouilles, les souris, les rats et les lapins détectent très bien les mouvements. C’est la même chose pour le taureau qui, contrairement à ce qu’on croit, ne voit pas le rouge mais est très sensible au mouvement d’un tissu, ce qui le pousse à charger quand on l’agite devant lui ! D’autres animaux peuvent voir une très grande portion de l’espace sans bouger les yeux, c’est notamment le cas de ceux qui ont les yeux placés sur les côtés de la tête, comme les chiens ou les chevaux, et de ceux dont les yeux sont composés de centaines de facettes, comme les insectes et les crustacés. La taille de l’œil peut aussi changer la perception : grâce à leurs grands yeux, les chevaux voient les choses plus grandes qu’elles ne le sont en réalité !

Les animaux ne perçoivent pas leur environnement uniquement grâce à leurs yeux. La plupart ont également un odorat très développé et une ouïe très fine. Et d’autres, comme les chauves-souris et les dauphins, utilisent les sons pour localiser les objets qui les entourent.